Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
14 juillet, le personnel soignant manifeste après les accords de Ségur

14 juillet, le personnel soignant manifeste après les accords de Ségur

  • par
  • 0 commentaire
  • Sécurité Sociale

Le personnel soignant manifeste contre les mésures de Ségur

Le personnel soignant manifeste contre les mésures de Ségur


Après l’annonce le jeudi dernier des mesures gouvernementales pour le personnel hospitalier non-médecin, plusieurs représentants syndicaux ont annoncé des marches ce 14 juillet, jour de la fête nationale française, pour exprimer leurs mécontentements vis-à-vis des insuffisances du Ségur de la santé.

Le 14 juillet a été principalement marqué par des marches à Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse. Des milliers de soignants en colère après l’annonce des mesures gouvernementales pour le personnel hospitalier non-médecins ont décidé de manifester pour exprimer leurs mécontentements. Ils réclament également des moyens d’équipements pour l’hôpital public en vue d’une meilleure gestion d’une seconde vague de contamination du COVID19. En effet, dans le cadre du Ségur de la santé, le gouvernement avait annoncé plusieurs mesures en faveur du personnel soignant en première ligne dans la lutte contre la pandémie du COVID19, dont une augmentation salariale de 183 euros d’ici mars 2021 pour l'ensemble des personnels hospitaliers paramédicaux et non-médiaux comme les agents techniques et administratifs. Cette mesure prévoyait aussi une augmentation des lits dans les hôpitaux publics, une révision des grilles salariales pour certains métiers, de nouvelles majorations pour les heures supplémentaires, le travail de nuit, du dimanche et des jours fériés.

« Derrière les hommages, Macron asphyxie l’hôpital »

A Paris, la manifestation a démarré à la place de la République jusqu'à celle de la Bastille quelques heures après la cérémonie d'hommage aux personnels soignants, une cérémonie spéciale incrustée aux célébrations du 14 juillet. Elle a été marquée par une banderole géante volante avec cette inscription « Derrière les hommages, Macron asphyxie l’hôpital » quelques heures avant ladite cérémonie. Deux manifestants ont été interpellés à cet effet. Plusieurs manifestants avaient été à un rassemblement des « gilets jaunes » pour dénoncer les violences policières, devant l'Inspection Générale de la Police (IGPN). La cérémonie d’hommage d’Emmanuel Macron n’a pas été bien accueillie par plusieurs responsables de syndicats dont Mireille Stivala, secrétaire générale CGT-Santé, qui affirme ceci : « Quand on sait que la reconnaissance de la maladie professionnelle du Covid-19 pour nos agents a été conditionnée à la sévérité de la pathologie et qu’on a toujours aucun chiffre sur le nombre de soignants contaminés, décédés, ce n’est pas possible ». Les manifestants estiment que le meilleur hommage serait d’améliorer les conditions de travail du personnel soignant en augmentant l’équipement. Car, aux heures chaudes de cette crise, plusieurs patients ont été transférés dans d’autres pays de l’Europe pour insuffisance de matériel dans le système de santé français.
A Paris, quelques heurts ont été enregistrés entre les forces de l’ordre et des manifestants. Les gendarmes ont eu recours au gaz lacrymogène pour dissuader les manifestants. Aucun blessé n’a été enregistré suite à ces manifestations, tant à Paris que dans les autres villes.
Il faut rappeler qu’une marche avait été organisée par le personnel soignant dans plusieurs villes de la France le 30 juin dernier toujours à propos des mesures du Ségur.
Pour avoir des informations sur les mesures mises place par le gouvernement français concernant votre corps de métier, contactez la sécurité sociale.


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : 5 (1 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

2,99€/appel + 2,99€/min

TikTok : interdiction aux Etats-unis ?
31 juillet 2020

SNCF installe des bornes santé dans certaines de ses gares
21 juillet 2020

14 juillet, le personnel soignant manifeste après les accords de Ségur
15 juillet 2020

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.