Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
3 500 employés Uber licenciés par vidéoconférence sur ZOOM

3 500 employés Uber licenciés par vidéoconférence sur ZOOM

Uber licencie 3 500 salariés lors d'un appel en vidéoconférence

Uber licencie 3 500 salariés lors d'un appel en vidéoconférence


Lundi 18 mai 2020, 3 500 employés de la société américaine Uber ont été licenciés. Cette annonce brutale a été faite par la directrice du service clientèle basé à Phoenix aux États-Unis, Ruffin Chevaleau lors d’un appel en visioconférence.

« C’est votre dernier jour », un licenciement en 3 minutes

C’est lors d’une vidéoconférence sur l’application ZOOM que cette phrase fatidique « C’est votre dernier jour », a été lancée par la directrice du Service Client Uber Ruffin Chevaleau. Déjà impactés par cette crise du COVID19, les salariés de la société américaine Uber ont été dévastés en seulement 3 minutes lors d’une vidéoconférence organisée ce lundi 18 mai 2020. Ces futurs ex-employés d’Uber ont été doublement choqués, d’abord par cette annonce brutale, et ensuite par le canal utilisé pour cette nouvelle choquante. Etre licencié sans préavis via un appel en vidéoconférence. Cela sous-entend qu’un employé qui aurait manqué cet appel n’en saurait rien de tout ça ce même jour. La directrice du service clientèle n’est pas passée par 4 chemins pour annoncer la nouvelle. Elle a d’abord donné la raison qui a poussé les dirigeants de cette société à prendre cette décision, à savoir l’effondrement de près de la moitié des activités d’Uber à cause de la pandémie du Corona virus. Ensuite, elle a annoncé l’arrêt de collaboration immédiat de ces 3 500 employés. Ces 3 500 licenciés sont issus des services clientèle et recrutement de la société de mise en relation entre clients et chauffeurs privés.
Tous les secteurs d’activités subissent de plein fouet cette crise économique occasionnée par le COVID19, il n’est donc pas étonnant de voir des vagues de licenciement dans plusieurs entreprises dans les prochains jours. Cependant, la méthode employée par Uber pour annoncer cette vague de licenciement a été vivement critiquée. Une ancienne employée de cette société n’a pas manqué de s’exprimer face à son indignation dans le journal britannique du Daily Mail. Selon elle, la méthode utilisée par Uber est très déplaisante, elle affirme que cette société n’est pas à son terme en ce qui concerne les licenciements. Des emplois seront supprimés très prochainement au sein d'Uber, conclure t-elle.

3 700 postes supprimés début mai

Il faut souligner qu’au début du mois de mai, 3 700 emplois avaient été supprimés par la société Uber. Tous ces licenciements ne concernent pas les chauffeurs, ceux-ci ne sont pas considérés comme des salariés. Ces licenciements touchent les employés de l’administration dans l'ensemble des représentations dans le monde entier.


Articles liés


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

2,99€/appel + 2,99€/min

MediaPro joue la carte de l’apaisement après les sorties de son président
21 octobre 2020

La PlayStation Store fait peau neuve pour annoncer la PS5
15 octobre 2020

Les véhicules Tesla passent automatiquement au feu vert
5 octobre 2020

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.