Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
Amazon obligée par la justice de restreindre ses activités

Amazon obligée par la justice de restreindre ses activités

La société Amazon a été sanctionnée par la justice française pour des raisons liées à la protection insuffisante de ses salariés face à la menace du Covid-19.

La société Amazon a été sanctionnée par la justice française pour des raisons liées à la protection insuffisante de ses salariés face à la menace du Covid-19.


Situation très difficile pour Amazon France. La plateforme du e-commerce vient d'être sanctionnée par la justice qui l'oblige à limiter ses activités. Pendant cette période, la société ne pourra donc livrer qu’une certaine catégorie de marchandise. Il s’agit précisément des produits alimentaires et certains produits sanitaires.

Pourquoi cette limite ?

La justice impose cette décision à la société Amazon parce qu’elle lui reproche de ne pas suffisamment protéger ses employés contre le Covid-19 qui perturbe actuellement la quiétude mondiale. En effet, durant cette période critique, des mesures ont été prises par le gouvernement français afin de limiter la propagation de ce virus. Dans cette optique, les entreprises également ont l’obligation de protéger normalement leurs salariés. Alors ne respectant pas entièrement ces mesures, Amazon a été attaquée en justice par le Syndicat Sud solidaire. Au sortir du procès, la justice a donné raison au syndicat en estimant que le leader de l’e-commerce a de façon consciente, ignoré les mises en garde de l’inspection et de la médecine du Travail. Autrement dit, le tribunal de Nanterre reproche à la société américaine d’avoir poursuivi ses activités comme s’il n’y avait pas de crise sanitaire, alors que la semaine précédente, cinq de ses entrepôts ont été interpellés par le ministère du travail à ce sujet. Selon les syndicats, les employés vont travailler avec beaucoup d’inquiétude et surtout la peur d’être infecté par le virus. C’est ce qui justifie d’ailleurs le fort taux d’absence constaté. Ensuite, la justice a également demandé à la firme d’évaluer réellement les différents risques auxquels sont exposés les salariés face aux coronavirus afin de tout mettre en œuvre pour protéger leur santé. Mais en attendant, le tribunal ordonne à Amazon de restreindre ses activités dans les 24 heures et ce, pour une durée d’un mois.  

Les sanctions prévues en cas de non-respect de cette décision et les pertes probables de la société

Si la société enfreint cette restriction donnée par la justice, elle sera frappée d’une double sanction à savoir le paiement d’un million d'euros par jour de retard et par infraction observée. Mais en réalité la marque s’expose à une plus grande sanction qui n’est rien d’autre que l’énorme perte qu’elle va enregistrer durant cette période de restriction de ses activités. Car selon les syndicats, la part des produits qu’elle est autorisée désormais à livrer ne fait que 10% de l’ensemble de ses livraisons en ce moment. Il faut également rappeler que dès le début du confinement, la société avait considérablement réduit son catalogue d’articles. Mais avec cette décision, Amazon devra encore suspendre les commandes de : jouets, livres, loisirs, informatiques, décorations, etc. C’est une perte énorme pour la société !

Amazon compte faire un appel

Pour se défendre, la société assure qu’elle a mis en place des mesures de sécurité sanitaire afin de permettre à ses employés de bien se protéger contre cette épidémie qui fait des ravages. Elle estime d’ailleurs qu’elle va au-delà des recommandations préconisées par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19. Pour cette raison, l’enseigne prévoit de faire un appel. Mais cet appel ne pourra en aucun cas suspendre la décision de la justice. En attendant, il faut retenir que cette décision est une véritable mise en garde pour les entreprises qui jusque-là, ne prennent pas trop en considération les mesures du gouvernement concernant la sécurité sanitaire des employés en ces temps très critiques. C’est donc un avertissement !


Articles liés


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

2,99€/appel + 2,99€/min

MediaPro joue la carte de l’apaisement après les sorties de son président
21 octobre 2020

La PlayStation Store fait peau neuve pour annoncer la PS5
15 octobre 2020

Les véhicules Tesla passent automatiquement au feu vert
5 octobre 2020

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.