Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
Apple attaque NSO Group en justice pour avoir espionné des iPhones

Apple attaque NSO Group en justice pour avoir espionné des iPhones

Apple a engagé une action en justice contre NSO Group, société éditrice du logiciel d’espionnage Pegasus.

Apple a engagé une action en justice contre NSO Group, société éditrice du logiciel d’espionnage Pegasus.


Apple a engagé une action en justice contre NSO Group, société éditrice du logiciel d’espionnage Pegasus. Le groupe israélien est soupçonné d’avoir espionné de nombreuses personnalités, en exploitant des failles sur des appareils Apple et Android.

Selon des informations fournies par un groupe de médias internationaux, NSO Group a fourni un appui technique pour installer son logiciel espion Pegasus, sur les smartphones de nombreuses personnes à leur insu. Ce logiciel est capable de recueillir des informations par le biais du microphone et de la caméra du smartphone sur lequel il est installé, et d’accéder aux données sensibles des utilisateurs. Apple révèle que bien que « ces cyberattaques ne touchent que très peu de clients », elle prend cette menace très au sérieux. Les personnes ciblées étaient entre autres des membres de gouvernements, des activistes, des journalistes.

Apple assure avoir réparé les failles qui permettaient à NSO Group de pirater ses appareils. Son action en justice vise donc à interdire la poursuite des telles activités du groupe israélien, mais aussi à demander réparation pour les violations déjà commises. Selon un groupe de recherche de l’Université de Toronto dénommé Citizen Lab, NSO Group exploitait une faille du service de messagerie iMessage pour infecter les appareils de ses cibles. Cette exploitation illégale durerait depuis au moins le mois de février 2021.

De son côté, NSO Group se défend, en expliquant que ses actions visent à rendre le monde meilleur. La société soutient qu’elle fournit aux gouvernements des moyens de surveillance légaux pour combattre des personnes qui représentent des menaces (terroristes, pédophiles…) La société soutient qu’elle agit en respectant une charte éthique, en conformité avec les valeurs américaines.

Déjà en 2019, Facebook avait intenté un procès à NSO Group, l’accusant d’avoir utilisé son service de messagerie, Whatsapp, pour pirater plus de 1400 smartphones appartenant à des journalistes et à des défenseurs des droits de l’homme. NSO Group avait alors brandit une demande d’immunité, prétextant travailler pour le compte des gouvernements. Cette demande d’immunité a été rejetée par la cour d’appel américaine. L’affaire qui oppose ces deux dernières entreprises est toujours en cours.


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

0,80€/min + prix appel

YouTube limite l’accès à Eric Zemmour sur la plateforme
2 décembre 2021

Apple attaque NSO Group en justice pour avoir espionné des iPhones
25 novembre 2021

Tesla repousse la sortie de ses modèles S et X pour fin 2022
16 novembre 2021

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.