Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
HSBC veut mettre fin à 35 000 emplois dans le monde

HSBC veut mettre fin à 35 000 emplois dans le monde

The world's local bank

The world's local bank


Groupe bancaire international britannique, HSBC fut créée en 1865 par Thomas Sutherland. Cette banque qui est considérée comme un géant bancaire est présente dans 84 pays et compte 60 millions de clients. Basée à Londres, HSBC a annoncé ce mardi 18 février qu’elle procédera à une vaste réorganisation dont la suppression de 35.000 emplois dans le monde après la chute de son bénéfice en 2019.

Le remaniement des activités de HSBC

Après l’effondrement de ses bénéfices en 2019, HSBC envisage dans les 3 prochaines années de supprimer 15% de ses effectifs sur le plan mondial. Ce sont donc 35.000 emplois qui seront bannis. Selon le directeur général par intérim Noël Quinn, le géant bancaire aspire à faire passer son effectif de 235.000 à 200.000 au cours des 3 années à venir. C’est donc dans un vaste plan de remaniement de sa banque et de réduction de coût que s’est engagé le groupe. Ce plan comporte aussi une réduction de sa banque d’investissement, une refonte de ses activités en Europe et aux États-Unis puis des cessions brutes de 100 milliards de dollars d’actifs.

La majorité de ses profits étant générés en Asie, HSBC se voit confronter à un ralentissement de croissance de ses marchés dû au Brexit et aujourd’hui à l’épidémie du coronavirus. Aux États-Unis, la Banque compte fermer un tiers de ses 224 agences et veut réduire son activité de recherche sur les actions et commerciale pour se focaliser sur les opérations du marché primaire en Europe.

HSBC a aussi annoncé qu’elle va fusionner sa division de banque de détail et de gestion de fortune avec ses opérations internationales de banque privée pour faire naître l’un des plus grands acteurs mondiaux de la gestion de patrimoine.

En effet, le géant bancaire avait en 2019 enregistré une grosse chute de son bénéfice à 13,35 milliards de dollars soit 12,32 milliards d’euros en Europe pourtant, les analystes attendaient 20,03 milliards. Ainsi, la banque compte mettre en place un nouveau plan d’économies qui s’élève à 4,5 milliards de dollars. Cet investissement vise à ramener la base de coût à 31 milliards de dollars d’ici 2022.


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

2,99€/appel + 2,99€/min

Le groupe Oracle obtient les faveurs de TikTok au dépend de Microsoft
14 septembre 2020

Uber France assigné par des chauffeurs de taxis
9 septembre 2020

Apple supprime Epic Games sur App Store.
1 septembre 2020

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.