Actualités

Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
Le « CDG EXPRESS »

Le « CDG EXPRESS »

Nouvelle liaison ferroviaire

Nouvelle liaison ferroviaire


Relier l’aéroport Paris-Charles de Gaule à la capitale est un projet  déclaré d’utilité publique depuis 2008. Devant l’évidente saturation des transports parisiens amenant à l’aéroport, il a été créé une société de projet, en partie détenue par SNCF Réseau et Groupe ADP.

Cette société a en charge de réaliser l’infrastructure reliant Paris Gare de l’Est et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle (Terminal 2), nommée le CDG EXPRESS qui s’étendra sur un tracé de 32 kilomètres dont 8 kilomètres de voies nouvelles. Elle sera adaptée aux besoins des passagers aériens puisque la liaison sera directe et sans arrêt intermédiaire, il suffira de 20 minutes pour aller d’un point à l’autre.

La fréquence du CDG EXPRESS sera de 15 minutes et les passagers pourront l’emprunter de 5 heures à minuit, tout au long de l’année sans exception de jours. Il s’agit d’un mode de transport collectif propre, qui améliorera significativement l’accessibilité de l’aéroport, disposant de larges espaces dédiés aux bagages, un accès WI-FI, des informations sur les vols, des prises pour recharger les portables et tablettes…

Actuellement, les passagers aériens se mêlent aux voyageurs du quotidien (RER B) dans des transports non adaptés : pas de place pour les bagages. Les autoroutes A1 et A3 qui sont déjà chargées, ne peuvent plus supporter la desserte de l’aéroport qui génère également beaucoup de pollution. Le temps de trajet entre la capitale et l’aéroport par les autoroutes peut varier de 30 minutes à 2 heures.

Ainsi les conditions de circulation autoroutières seront améliorées et les transports publics retrouveront leur vocation de transport du quotidien. D’autant plus que le nombre de passagers empruntant l’aéroport Charles de gaulle ne fait qu’augmenter : il était de 65 millions en 2015 et devrait atteindre 80 millions en 2025.

Ce projet participera aussi au succès de la  candidature pour l’organisation des Jeux olympiques de 2024 et de l’Exposition universelle de 2025. Sa réalisation sera un atout pour l’image de la France et l’accueil des touristes dont la principale porte d’entrée est l’aéroport Charles de Gaulle. La mise en service du CDG EXPRESS est prévue pour 2023. En attendant, les compagnies aériennes  montrent leur mécontentement quant à l’idée de financer en partie le projet par une nouvelle taxe sur tous les billets d’avions partant ou arrivant à Charles de Gaulle. Le coût de la construction de la nouvelle ligne est évalué à 1,7 milliard d’euros et le matériel roulant à 280 millions. Une taxe supérieure à 1 euro par billet devrait rapporter 35 à 40 millions d’euros. La question du financement n’est pas réglée…

Partagez l'article :

Articles liés


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.

2,99€/appel + 2,99€/min

Dernières actualités
IKEA s'installe à Paris
17 mai 2019

Nouvelle charte pour les trottinettes électriques à Paris
16 mai 2019

H&M déjoue les diktats de la minceur
13 mai 2019

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.