Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
Microsoft annonce la fermeture de LinkedIn en Chine

Microsoft annonce la fermeture de LinkedIn en Chine

Cette fermeture est due aux nombreuses restrictions du gouvernement de Pékin

Cette fermeture est due aux nombreuses restrictions du gouvernement de Pékin


Le réseau social professionnel dédié à l’emploi, LinkedIn ne sera bientôt plus disponible en Chine. Propriété de Microsoft, le réseau social s’est vu contraint de cesser ses activités en raison de nombreuses restrictions imposées par le gouvernement de Pékin.

Le gouvernement de Pékin s’est engagé dans un vaste programme de contrôle des acteurs du secteur de l’internet. Selon les autorités chinoises, Microsoft ne fait pas assez pour réguler convenablement les contenus qui transitent sur sa plateforme LinkedIn. Ainsi, Microsoft a annoncé le retrait de LinkedIn de la Chine en raison d’un « environnement opérationnel difficile ». Ce retrait sera effectif d’ici à la fin de l’année 2021.

Il faut préciser que LinkedIn ne disparaitra pas totalement pour autant. Pour conserver ses intérêts dans ce pays, Microsoft a annoncé que le réseau social sera remplacé par une plateforme dénommée InJobs. Contrairement à son prédécesseur qui intégrait de nombreuses autres fonctionnalités (publication de photos et vidéos, partage et commentaire de publication…), Injobs sera exclusivement dédié à l’agrégation d’offres d’emploi. On n’aura donc plus l’option de partage de contenus et toutes les autres fonctionnalités qui se rapprochent de l’aspect social. Injobs est clairement une version un peu trop simplifiée de LinkedIn.

Racheté en 2016 par Microsoft pour plus de 26 milliards de dollars, LinkedIn n’est pas le premier réseau social à faire face aux restrictions du gouvernement chinois. Facebook et Twitter sont déjà bloqués depuis de nombreuses années. Le géant Google, lui, a fait ses valises depuis 2010, face aux pressions des restrictions. En Chine, ce sont plus de 50 millions d’utilisateurs qui étaient inscrits sur LinkedIn. Pour se maintenir sur ce marché gigantesque, Microsoft avait dû procéder à de nombreuses censures de certains contenus diffusés sur LinkedIn. Avec le retrait de Microsoft, c’est le dernier géant américain des technologies qui vient de signer l’abandon du marché chinois.


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

0,80€/min + prix appel

YouTube limite l’accès à Eric Zemmour sur la plateforme
2 décembre 2021

Apple attaque NSO Group en justice pour avoir espionné des iPhones
25 novembre 2021

Tesla repousse la sortie de ses modèles S et X pour fin 2022
16 novembre 2021

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.