Ce site est un service privé d'information distinct des marques et services non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.
Shell supprimera très prochainement des postes

Shell supprimera très prochainement des postes

Shell annonce la suppression de plus de 7 000 postes d'ici 2022 en raison de la baisse de la demande du pétrole.

Shell annonce la suppression de plus de 7 000 postes d'ici 2022 en raison de la baisse de la demande du pétrole.


Dans une annonce faite par les responsables de la compagnie pétrolière Shell ce mercredi 30 septembre 2020, ceux-ci ont annoncé qu’ils envisageaient procéder à une vague de licenciements. Ces licenciements devraient affecter entre 7 000 et 9 000 postes. Cette décision fait partie d’un ensemble de résolutions que la compagnie a mises sur pied afin d’amortir l’impact de la baisse des coûts du pétrole dus majoritairement à la crise du Covid-19. Il convient de rappeler que plus de 1 500 collaborateurs de la compagnie ont décidé, face à toutes ces difficultés qu’elle traversait, de démissionner de façon volontaire. Les autres vagues de départ suivront progressivement et sont prévues de s’achever dans le courant de l’année 2022.

Les responsables de Shell, dans leur communiqué ont souligné que ces mesures de restructuration leur permettraient de sauver entre 2 milliards et 2,5 milliards de dollars chaque année. Par ailleurs, ils ont révélé qu’ils ont perdu entre 1 milliard et 1,5 milliards de dollars après déduction des impôts au cours du troisième trimestre.

Le service client de Shell est disponible afin de recueillir les différentes questions et demandes que vous souhaitez lui soumettre. Sur cette page ont été regroupés, afin de vous faciliter la tâche, l’ensemble des moyens de contact que vous pouvez utiliser pour joindre le service client de Shell.

L’impact négatif des restrictions de confinement sur les cours de pétrole

Dans une interview diffusée sur le site de la compagnie, le Directeur Général, Ben Van Beurden, a été contraint de réagir très vigoureusement face à l’influence négative de l’épidémie sur leurs activités. Ils ont été par exemple dans l’obligation d’éliminer le versement de leurs bénéfices. Il explique toujours dans cette interview qu’ils ont aussi été obligés de procéder à une liquéfaction de près de 80% de la production de gaz du fait de la baisse des coûts du pétrole qui été causée par les mesures de confinement liées à la pandémie du Coronavirus.

Les prix du pétrole ont connu une forte dévaluation dans les mois de mars et avril en raison des mesures prises pour se protéger du Covid-19.


Avis

Avez-vous aimé cet article ? Vous-a-t-il aidé ? N'hésitez pas à nous le signaler en cliquant ci-dessous.

Note : / (0 vote).


Commentaires

Pas de commentaires sur cette actualité.



Écrire un commentaire

politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

2,99€/appel + 2,99€/min

Lidl lance une montre connectée à 40 €
24 novembre 2020

Honor va récupérer très prochainement sa licence Android
18 novembre 2020

Google annonce une nouvelle politique : plus de stockage gratuit de photo à partir du 1er juin.
12 novembre 2020

Contactez-nous
  • Adresse : 12 boulevard d’Athènes,
    13001 Marseille
  • Email : contact@118500.fr
  • Du lundi au dimanche 24h/24
Contact direct
politique de confidentialité du site.
Afficher le captcha

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par 118500 FR pour gestion de votre demande.
Elles sont conservées pendant 2 ans et sont destinées au service client.
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Service Technique, technique [at] evenmedia.fr.